Rencontre avec Jean-Marc Lanteri

samedi 14 mai 2011 à 17h
Initiales D.J

A l’occasion de la création de la pièce par la Compagnie Bela Justic au Théâtre des passerelles les 18 et 19 mai 2011 et au Théâtre de l’antre-2 les 25 et 26 mai 2011

D. J est Don Juan et disc-jockey, outrageant et galant, misogyne et philogyne, cynique et romantique, Pierrot et fou, héros d’une comédie noire et délirante, rythmée par sa musique intérieure qui n’est « pas moins forte que la musique du monde ». Surgissant au hasard des rues et des chambres, les femmes de D.J sont autant de spectres splendides que le héros modèle au gré de son imaginaire.

Jean-Marc Lanteri, l’auteur
Après des études à l’ENS Fontenay, l’agrégation de Lettres et un doctorat consacré à Bernard-Marie Koltès, Jean-Marc Lanteri devient maître de conférences à l’université de Lille 3 et mène de front ses activités d’enseignement, l’écriture, la traduction, la réalisation audio-visuelle et la direction d’une compagnie. Parmi ses pièces, on peut citer Antigone (42), créée par les Fous à réaction, mais aussi par la compagnie Adesso e Sempre, publiée aux éditions Espaces 34, L’oeil du jour, créé par la compagnie Gazoline, publiée aux éditions Espaces 34, La Tristesse des sentinelles, créé par Fabrique de théâtre, publiée aux éditions La Fontaine. Jean- Marc Lanteri a traduit Shopping and Fucking de Mark Ravenhill, éditée aux Solitaires Intempestifs, Misterman d’Enda Walsh, éditée aux éditions Espaces 34, J’ai léché le déodorant d’une pute et Deux de Jim Cartwright, éditées aux Solitaires Intempestifs et Hamlet de William Shakespeare, éditée aux éditions La Fontaine. Il a réalisé Vol libre , produit par Cercle bleu avec le soutien du CRRAV et de Lille 2004, diffusé sur France 3 National le 24 novembre 2004. En août 2011, il tourne La Première, avec le soutien du CRRAV et du Fresnoy.